Bully




Pour son troisième film, Larry Clark, le réalisateur de Kids et de Another day in paradise (Cf. Reflets du Jeune Cinéma) s’intéresse à nouveau à ces jeunes américains sans repères et livrés à eux-mêmes, mais qui ne sont que le symptôme d’une middle class elle-même sans repères. Bully (qui signifie brutal) tente ainsi de comprendre ce qui a pu poussé une bande de copains à tuer sauvagement l’un de leur camarade en reconstituant (sur la base de faits réels) l’enchaînement infernal des évènements qui ont précédés le meurtre.

Le film vaut donc comme un avertissement et ce dernier s'adresse à la société américaine et plus particulièrement aux parents. Car qu’est-ce qui intéresse ces jeunes ? L'argent, la drogue, le sexe, les voitures et le danger. Il ne s'agit pas pour eux de rechercher le plaisir mais les meilleures performances possibles. Ils n’ont sur le fond aucun projets, aucune passion pour ce qu’ils font.
Un film militant fort, fascinant, important et qui ne peut nous laisser indifférent si nous prenons le temps d’y réfléchir.

Willy Durand
USA, 2001
1h51

Réalisation : Larry Clark
Scénario : Zachary Long et Roger Pulis d’après le roman de Jim Schutze
Photographie : Steve Gainer
Interprètes : Brad Renfro, Rachel Miner, Nick Stahl, Bijou Phillips, Michael Pitt, Kelli Garner, Daniel Franzese, Leo Fitzpatrick
Distribution : Sagittaire Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques