Rêves d'or
(La jaula de Oro)


Originaires du Guatemala, Juan, Sara et Samuel aspirent à une vie meilleure et tentent de se rendre aux États-Unis.

Pendant leur périple à travers le Mexique, ils rencontrent Chauk, un indien du Chiapas ne parlant pas l’espagnol et qui se joint à eux. Mais, lors de leur voyage dans des trains de marchandises ou le long des voies de chemin de fer, ils devront affronter une dure et violente réalité…

Avec ce premier long métrage de fiction, le réalisateur Diego Quemada-Diez (qui a travaillé avec Ken Loach, Alejandro González Iñárritu, Fernando Meirelles notamment) choisit de mettre en scène un sujet déjà maintes fois traité au cinéma, le parcours de migrants attirés par une vie meilleure là-bas, de l'autre côté des obstacles et des frontières. Il y parvient avec beaucoup de maitrise, de profondeur et de justesse et nous amène avec ses jeunes héros, à réaliser que les barrières entre les hommes ne sont pas seulement physiques. Il est aidé en cela par de jeunes interprètes (16 ans) époustouflants de profondeur et de vérité, avec lesquels on embarque volontiers pour vivre avec eux les horreurs mais aussi les jeux et les rêves que ce voyage vers le nord occasionne.

"Nous avons écrit cette histoire dans l’espoir de détruire les conventions qui nous emprisonnent, afin de réinventer notre propre réalité. Je rêve que ces barrières qui nous séparent sautent, que nous embarquions dans un train dont la destination est sans importance, dont les passagers savent que nos existences sont interconnectées et que les obstacles rencontrés sur la route nous inspirent pour célébrer la vie avec un respect et une conscience qui transcendent les races, les classes et les croyances."

Le titre original du film, La Jaula de Oro (jaula = cage, prison) dit, plus que le titre français (Rêves d'or), la dimension dramatique et symbolique du film. Un premier film à découvrir.

Armelle Pain
Mexique / Espagne, 2013
1h50

Réalisation : Diego Quemada-Diez
Scénario : Lucia Carreras, Gibran Portela, Diego Quemada-Diez
Photographie : Maria Secco
Interprètes : Brandon Lopez, Rodolfo Dominguez, Karen Martinez, Carlos Chajon
Distribution : Pretty Pictures
Critique - critikat.com
Critique - lemonde.fr
Dossier - commeaucinema.com
Dossier Cannes 2013
Dossier pédagogique - cafepedagogique.net
Page Facebook
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques