The Raid
(Serbuan Maut)


A Jakarta, un commando de flics d’élite prend d’assaut un immeuble délabré, dans le but d’arrêter le baron de la pègre qui s'y cache, au dernier étage.

Mais l'alerte est donnée et les chasseurs deviennent soudain les proies...

Un personnage en particulier marque les esprits. Surnommé Mad Dog, c'est un méchant qui combat pour le plaisir, sans calcul. Sa sauvagerie est telle qu’elle finit, miraculeusement, par émouvoir. Et c’est justement toute la beauté de The Raid qui s’y incarne : celle qui consiste à foncer dans l’action tête baissée, sans cynisme ni veulerie, pour la simple beauté du geste.

Gareth Evans ne fait pas seulement preuve de talent chorégraphique, il se révèle aussi un excellent topographe : le bidonville, décor unique, apparaît, dès le premier plan d’ensemble, comme un Léviathan dont il va falloir scruter et expurger les intestins.

S’il est trop tôt pour faire d’Evans un maître du cinéma d’action, The Raid est une merveille de précision et de sécheresse, un classique instantané, dont la suite annoncée, espérons-le, ne noiera pas ce talent naissant sous les dollars. (Jacky Golberg – Les Inrocks)
USA / Indonésie, 2011
1h45

Réalisation et scénario : Gareth Evans
Photographie : Matt Flannery
Musique : Mike Shinoda, Fajar Yuskemal Tamin, Joseph Trapanese, Aria Prayogi
Interprètes : Iko Uwais, Yayan Ruhian, Joe Taslim, Pierre Gruno, Ray Sahetapy
Distribution : SND

Interdit au moins de 16 ans
Critiques - senscritique.com
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques