Le Démantèlement


Gaby est éleveur de moutons dans une ferme dont il a héritée de son père.

Il y vit seul depuis que sa femme l'a quitté et que ses filles sont parties s'installer à Montréal. Dans cette région reculée, la crise économique contraint de plus en plus les paysans à céder leurs propriétés. Gaby, lui, résiste et tient à ce que cette propriété reste dans la famille. Sa ferme est sa seule raison de vivre. Lorsque sa fille, acculée par des problèmes financiers, lui demande de l'aide, Gaby, chez qui le sentiment de paternité est particulièrement développé, est prêt à tout pour l’aider...

Le film de Sébastien Pilote s'attache à décrire la situation actuelle de certains agriculteurs du Canada et à faire le portrait d'un homme à la tête dure, un taiseux, poursuivant la mission que son père lui a confiée : travailler à la ferme et la conserver dans la famille. La question de la transmission est un des enjeux majeur du film, mais peut-être moins que la question de la recherche du bonheur personnel. En effet, ce n'est pas tant que Gaby (Gabriel Arcand) n'ait plus le choix de changer de vie mais qu'il ne se laisse plus le choix, qu'il s'oblige à se construire un autre avenir, à rompre avec une tradition et une vie qu'il n'a finalement pas choisi.

Willy Durand
Canada, 2013
1h55

Réalisation et scénario : Sébastien Pilote
Photographie : Michel La Veaux
Musique : Serge Nakauchi-Pelletier
Interprètes : Gabriel Arcand, Gilles Renaud, Lucie Laurier, Sophie Desmarais, Johanne Marie Tremblay, Dominique Leduc
Distribution : Sophie Dulac Distribution
Critique - blogues.lapresse.ca
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques