La Jalousie


Louis quitte Clothilde avec laquelle il a une fille, Charlotte, pour s’installer avec Claudia qu’il aime « de manière définitive ».

L’un comme l’autre essaye de vivre de leur métier d’acteur, mais la situation est difficile et les contraint à une certaine vie de bohème. Louis est enthousiaste pour deux et vit toutes ces relations, l’ex-compagne, sa fille et sa nouvelle compagne, avec une certaine insouciance. Claudia, insatisfaite, s’en va petit à petit…

La Jalousie est sans doute un des plus beaux films de Philippe Garrel et, paradoxalement, il n’a jamais filmé et raconté une histoire d’amour avec autant de simplicité et de tendresse. Les moments de tendresse correspondent à l’apparition, souvent soulignée par la musique, de Charlotte au sein de ce triangle de relations. Dans ce film, c’est l’enfance que Philippe Garrel réussit à filmer avec bonheur. L’enfant, ici, n’est pas un enjeu mais un élément d’équilibre pour tous les protagonistes.

Willy Durand
France, 2013
1h20

Réalisation : Philippe Garrel
Scénario : Marc Cholodenko, Arlette Langmann, Caroline Deruas, Philippe Garrel
Photographie : Willy Kurant
Musique : Jean-Louis Aubert
Interprètes : Louis Garrel, Anna Mouglalis, Rebecca Convenant, Olga Milshtein, Esther Garrel, Arthur Igual
Distribution : Capricci Films
Critique (J.-M. Frodon) - slate.fr
Critique - liberation.fr
Critique et entretien - lemonde.fr
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques