Les Derniers jours de l'hiver
(Akharin rouzhaye zemestan)


Ils s'appellent Morteza, Farshad, Issa, Abolfazl, Nameni, Mohammad et Kaveh. Ils ont entre 10 et 15 ans et sont enfermés pour quelques mois dans un centre de correction et d'éducation de Téhéran pour avoir commis des vols.

Tour à tour, au fil des jours, le réalisateur les interrogent. Ils disent leur détresse, la famille qui leur manque mais aussi celle qui les a abandonnés, l'addiction à la drogue qui les pousse à voler, etc. Ils ont peu confiance en l'avenir et s'en remettent à Dieu. Ce sont des gosses qui s'amusent, se bagarrent, pleurent mais déjà endurcis comme des adultes tant ils en savent long sur la dureté de l'existence.

Chaque moment de ce court documentaire de Mehrdad Oskouei est d'une grande intensité. Même lorsqu'ils parlent peu et même si, peut-être, ils inventent (le réalisateur essaye souvent de savoir si ce qu'ils disent est la vérité), les enfants racontent leur vie et leurs sentiments avec détermination. Et l'émotion est forte lorsqu'ils organisent la reconstitution des procédures judiciaires, ou découvrent la mer pour la première fois...

Willy Durand
Iran, 2011
55 mn

Réalisation et scénario : Mehrdad Oskouei
Photographie : Ashkan Ashkani
Musique : Morteza Saedi
Distribution : Les Films du Whippet
Critique - lesinrocks.com
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques