Papa vient dimanche
(Toata lumea din familia noastra)


C’est un dimanche pas comme les autres pour Marius car il va enfin pouvoir passer du temps avec sa fille Sofia, 5 ans, qu’il ne peut voir régulièrement.

Il doit passer la prendre chez son ex-femme pour aller à la mer, mais avant il doit se rendre chez ses parents pour leur emprunter leur voiture. Quand enfin il arrive chez son ex-femme, cette dernière est absente, sa fille n’est pas prête à partir et le nouveau compagnon de sa femme fait tout son possible pour les empêcher de partir. Alors qu’il veut forcer le passage de la porte de l’appartement, Marius le blesse légèrement… Rien ne va se passer comme prévu.

Le nouveau film de Radu Jude (La Fille la plus heureuse du monde) est un film vif, sans temps mort. Il faut dire que l’histoire s’avère assez houleuse, rocambolesque et ne laisse guère le temps de souffler. Dès le début on pressent que rien ne va se dérouler comme prévu car tout commence par une rencontre houleuse entre Marius et ses parents. A partir de là son projet ne va rencontrer que des obstacles, le poussant peu à peu à devenir celui que l’on veut qu’il soit, un père indigne. C’est donc un piège qui se met en place autour de Marius et il finira par tomber dedans tant la pression est insupportable.

Ce nouveau film roumain dit aussi la grande richesse des œuvres nous arrivant de ce pays depuis quelques années...

Willy Durand
Roumanie, 2012
1h50

Réalisation : Radu Jude
Scénario : Corina Sabau Buck, Radu Jude
Photographie : Andrei Butica
Interprètes : Serban Pavlu, Sofia Nicolaescu, Mihaela Sirbu, Gabriel Spahiu
Distribution : Zootrope Films

Dossier - commeaucinema.com
Dossier GNCR - gncr.fr
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques