Citizen Kane


Un vieil homme meurt seul dans son immense forteresse de Xanadu après avoir énoncé sa dernière parole : "Rosebud".

Une bande d’actualités rappelle les traits essentiels de son existence : homme immensément riche, propriétaire de quantité de journaux, collectionneur immodéré d’oeuvres d’art, Charles Foster Kane débuta sa carrière grâce à la fortune de sa mère. Marié à la nièce du président des Etats-Unis, un scandale mit fin à cette relation avant que son ex-femme et son fils périssent dans un accident d’avion. Sa carrière politique prit fin au même moment. Il épousa une chanteuse d’opéra, qui demanda également le divorce. Cette vie intéresse un directeur d’agences qui dépêche un de ses journalistes, Thompson, afin de connaître la signification du dernier mot prononcé par Kane. Des flash-back montreront ainsi les récits de Bernstein, qui contribua au succès du premier journal de Kane, l’Inquirer, Leland, ami intime et chroniqueur dramatique à l’Inquirer mais que Kane finit par rejeter, Susan Alexander, la seconde épouse et Raymond, le majordome de Xanadu.
USA, 1940
2h

Réalisation : Orson Welles
Scénario : Herman J. Mankiewicz, Orson Welles
Photographie : Gregg Toland
Musique : Bernard Herrmann
Interprètes : Orson Welles, Joseph Cotten, Agnes Moorehead, Dorothy Comingore, Ruth Warrick, Ray Collins
Distribution : Théâtre du Temple
Analyse (Engl.) - filmsite.org
Analyse (Engl.) - moviemoviesite.com
Analyse - dvdclassik.com
Article Wikipédia
Article Wikipédia (Engl.)
Critique - critikat.com
Découpage et analyse - ascinema.ch
Résumé et analyse - cineclubdecaen.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques