Paradis : Foi
(Paradies: Glaube)


Anna Maria travaille dans un hôpital où elle est chargée de faire passer des radios. Elle vit seule et a décidé de consacrer sa vie au seul être qu'elle aime : Dieu.

Son sacrifice est total et rythme entièrement son existence. Elle est folle de Dieu, se flagelle chaque fois qu'elle est tentée par le péché, prie continuellement, s'impose une discipline de fer et passe ses vacances à se rendre, la Vierge sous le bras, dans les quartiers les plus misérables pour essayer de convertir ceux qui ont besoin, selon elle, d'être consolés par la Vierge et susceptibles d'en attendre des bienfaits. Un jour, après plusieurs années d'absence, son mari, handicapé, rentre à la maison et veut y vivre. Mais tout a changé...

Paradis : Foi est le deuxième volet d'une trilogie construite par Ulrich Seidl, et entamée avec Paradis : Amour. A nouveau, le film est centré sur le parcours d'une femme pendant ses vacances mais alors que la femme de Paradis : Amour tentait sans succès de vivre une histoire d'amour avec un des hommes qui attendent les touristes à l'extérieur des murs des hôtels réservés aux occidentaux au Sénégal ; celle de Paradis : Foi vit une histoire d'amour fou et extrême avec Dieu, un homme sans existence et sans corps. Dans les deux cas l'amour est donc impossible et le paradis une illusion.

Willy Durand
Autriche, 2012
1h55

Réalisation : Ulrich Seidl
Scénario : Veronika Franz, Ulrich Seidl
Photographie : Wolfgang Thaler, Edward Lachman
Interprètes : Maria Hofstätter, Natalya Baranova, René Rupnik, Daniel Hoesl, Dieter Masur, Trude Masur
Distribution : Happiness Distribution

Interdit au moins de 12 ans
Critique - lemonde.fr
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques