La Playa
(La Playa D.C.)


Tomás, un jeune Afro-colombien qui a dû fuir son village et la guerre, vit désormais dans le quartier de "La Playa" à Bogota.

Pour un jeune noir, trouver sa place dans une ville traditionnellement blanche, est une lutte de tous les instants. Tomás s'affirme peu à peu dans la coiffure en composant de véritables calligraphies, héritage historique des esclaves qui traçaient sur les cheveux des enfants les routes qui leur permettraient de s'échapper. Lorsque disparaît son frère cadet, Jairo, Tomás va prendre tous les risques pour le retrouver tout en tentant de continuer à garder son indépendance.

Ce premier long métrage rend compte de la situation d’une minorité, les Noirs de Colombie, que l’on connaît très peu et qui continuent d’être victimes de racisme et d’exclusion. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Tomás, principal protagoniste de cette histoire, se passionne et s’avère particulièrement doué pour cette tradition de coiffures calligraphiques car, comme ses ancêtres, pour lui et pour les siens, il s’agit encore de trouver les chemins pour échapper à une société discriminatoire.

Willy Durand
Colombie, 2012
1h30

Réalisation et scénario : Juan Andrés Arango Garcia
Photographie : Nicolas Canniccioni
Interprètes : Luis Carlo Guevara, Jamés Solís, Andrés Murillo
Distribution : Jour2Fête
Dossier - commeaucinema.com
Dossier Cannes 2013 - festival-cannes.fr
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques