Selkirk, le véritable Robinson Crusoé
(Selkirk, el verdadero Robinson Crusoe)


N’ayant plus un sou en poche, Selkirk tente et réussit à se faire embaucher sur « L’Espérance », un navire de pirates qui parcourt les mers du Sud à la recherche de trésors et qui s’apprête à prendre la mer.

Il a en effet en sa possession des cartes du terrible Cap Horn sans lesquelles il est difficile de naviguer sans encombres. Cela lui permet d’être embauché mais aussi de disposer sur le navire d’une certaine autorité. Pour autant Selkirk n’est pas le bienvenu sur « L’Espérance » et l’affreux Capitaine Bullock compte bien mettre la main sur les précieuses cartes. Et cette situation confortable se retourne contre lui une fois le Cap passé. Selkirk est alors abandonné sur une île déserte…

Ce film d’aventures est inspiré par l’histoire vraie du marin écossais Alexander Selkirk dont la vie inspira l’écrivain Daniel Defoe pour écrire Robinson Crusoé. Indépendant égoïste et joueur, Selkirk n’a pas froid aux yeux et affrontent toutes les situations avec courage mais aussi avec espièglerie. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il sait se débrouiller quelque soit la situation et cela lui est bien utile pour devenir Robinson Crusoé et affronter la solitude. Une bonne occasion aussi pour changer...

Tourné en stop motion (image par image) pour le mouvement et en 3D pour les décors et les paysages, Selkirk, le véritable Robinson Crusoé est un petit bijou de l’animation qui a nécessité plus de deux de travail. Le résultat est formidable !

Willy Durand
Uruguay / Chili / Argentine, 2012
1h15

Réalisation : Walter Tournier
Scénario : Enrique Cortes, Mario Jacob, Walter Tournier
Photographie : Santiago Epstein, Diego Velazco
Distribution : KMBO

Jeune Public | A partir de 4 ans

- Dossier pédagogique réalisé par Nicole Montaron ici.
Dossier - commeaucinema.com
Images
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques