Samson & Delilah
(True Love)




Samson et Delilah vivent dans un petit village aborigène misérable, perdu dans le désert australien. Toutes les journées se ressemblent. Samson se réveille, se plonge dans la colle et s'en prend à son frère qui commence à jouer avec son groupe avant d'aller traîner et tourner autour de Delilah dont il est amoureux. De son côté Delilah s'occupe de sa grand-mère et l'aide à peindre les toiles qu'elle vend ensuite à l'épicier contre un crédit pour des provisions. Un matin la grand-mère meurt et Delilah se retrouve sans rien. Samson, qui veut s'enfuir avec elle, vole une voiture et emmène Delilah avec lui...

L’histoire de Samson et Delilah révèle sans concession (certaines séquences sont terribles) le sort réservé aux populations aborigènes pauvres dans l’Australie d’aujourd’hui. Ils sont les symboles d’une communauté dorénavant désoeuvrée et sans âme, mais aussi du rejet d’une société qui, à aucun moment, ne tentera de les protéger. Seul l’amour qui unit malgré tout les deux adolescents pourra les sauver.

__________


Warwick Thornton



Né à Alice Springs (Australie). Après des débuts à la radio, il réalise plusieurs courts métrages dont Nana (2008) et Green Bush (2005). En parallèle, il mène une carrière de chef opérateur et de documentariste. Il a tourné plusieurs épisodes de la série Premiers Australiens pour la télévision ainsi que d'autres documentaires comme Art and Soul avec le spécialiste d'art aborigène Hetti Perkins. Samson & Delilah est son premier long métrage de fiction.

Willy Durand
Australie, 2009
1h40

Réalisation, scénario et photographie : Warwick Thornton
Interprètes : Rowan McNamara, Marissa Gibson, Mitjili Gibson, Peter Bartlett, Noreen Robertson
Distribution : Why Not Productions

Caméra d'or Cannes 2009
Critique - critikat.com
Dossier - commeaucinema.com
Dossier - festival-cannes.fr
Page Facebook du film
Site du distributeur
Site du film (Engl)

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques