Les Baliseurs du désert




Premier long métrage de Nacer Khemir couronné dans de multiples festivals. D'où vient et où va ce jeune instituteur envoyé dans le désert pour y enseigner ? Il n' y a pas d'école ! Là commence le sortilège, dans cette cité des Mille et une nuits, où est passé le temps ? Nacer Khemir laisse vagabonder l’histoire du trésor enfui (la culture arabo-andalouse), enfoui dans les sables entre la mémoire d’une grand- mère initiatrice et l’apparition d’une Shéhérazade envoûtante de mystère. Il cherche dans la cité déjà presque disparue ses racines. Au loin, le mirage des vagabonds errants et comme seule frontière la mer et le bateau pour Cordoba. Il choisira le livre de "L'Amoureux" et disparaît avec sa grand-mère en l’emportant...

Conte initiatique de Samarcande à Cordoba, un même récit, celui de la quête, du merveilleux, où brille encore le cristal d’une légende empreinte de sens, celle de l’amour transcendant, sans frontières...

__________


Nacer Khemir



Né en 1948 en Tunisie. Il étudie le cinéma à Paris dans les années 60. En 1972, il part à la recherche des conteurs dans la médina de Tunis et ce travail de collecte lui inspirera quatre films dont le premier, L'Histoire du pays du Bon Dieu, est réalisé en 1975. Viennent ensuite Les Baliseurs du désert (1984), Le Collier perdu de la colombe (1991) et Bab'Aziz, le prince qui contemplait son âme (2005).

Marie Poncet
Tunisie, 1984
1h35

Réalisation et scénario : Nacer Khemir
Photographie : Georges Barsky
Musique : Fethi Zgonda
Interprètes : Nacer Khemir, Soufiane Makni, Sonia Ichti, Noureddine Kasbaoui
Distribution : P.O.M. Films
Dossier - commeaucinema.com
Fiche - maghrebdesfilms.fr
Nacer Khemir - trigon-film.ch

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques