Gimme the Loot


New York, l'été. Malcom et Sofia forment un duo sympathique de graffeurs, arpentant les rues de leur quartier (le Bronx) pour poser leurs signatures sur les murs.

En découvrant que l'un de leurs tags a été recouvert par des gens d'un autre quartier (le Queens), qui plus est supporters des Mets (eux préfèrent les Yankees), ils décident pour se venger de se lancer un défi de taille : taguer la pomme géante des supporters des New York Mets (la Home run apple) qui se trouve dans le stade. Pour cela ils ont besoin de trouver 500 dollars pour soudoyer le concierge du stade.

Cet objectif à la fois inaccessible et vain va être le moteur de toutes leurs péripéties de cette journée d'été : récupérer des chaussures ici, vendre un t-shirt là, s'essayer au deal... Au fil des rencontres avec des compères et des adversaires, des jeux de séduction, des déconvenues et surprises diverses, le projet initial va changer de tournure et l'un comme l'autre s'en accommoderont très bien, découvrant au passage qu'un lien les unit quoiqu'il arrive.

Gimme the loot (donne-moi la maille) est une promenade dans un New York estival : le temps s'étire, les rencontres ouvrent des possibles, un rien devient beaucoup... en même temps qu'un portrait d'une jeunesse urbaine loin des clichés. Le ton simple et léger, presque désinvolte, est d'une grande fraicheur. Une cure de soleil et de jouvence bienvenue, un jeune réalisateur à suivre.

----

ADAM LEON / Il a suivi des études généralistes à Philadelphie où il a alors nourrit sa culture cinématographique grâce à la filmothèque de l'université. C'est sur le terrain qu'il s'est formé : comme assistant de Woody Allen, pour une flopée de festivals new-yorkais, puis il a réalisé des pubs, des clips et autres courts-métrages, dont Killer (2009), une première virée adolescente qui n'est pas sorti en France mais qui lui ouvre la route des awards et des financements, dans lequel on trouve déjà Ty Hickson, l'acteur principal de Gimme the Loot. Un nouveau long métrage, Tramps, est actuellement en postproduction.

Armelle Pain
USA, 2012
1h25

Réalisation et scénario : Adam Leon
Photographie : Jonathan Miller
Musique : Nicolas Britell
Interprètes : Tashiana Washington, Ty Hickson, Zoë Lescaze, Sam Soghor, Joshua Rivera
Distribution : Diaphana
Critique - lemonde.fr
Critique - lesinrocks.com
Critique - next.liberation.fr
Dossier - commeaucinema.com
Dossier - festival-cannes.fr
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques