Les Hauts de Hurlevent
(Wuthering Heights)


M. Earnshaw, qui revient de Liverpool, recueille un enfant noir abandonné et l’introduit dans sa famille au nom des valeurs chrétiennes.

L’enfant est rapidement baptisé et portera dorénavant le nom de Heathcliff. Peu à peu il devient très ami avec Cathy, sa « soeur », une enfant un peu « sauvage » qui lui fait découvrir les sensations de la nature tempêteuse de cette partie de l’Angleterre. A la mort de M. Earnshaw, Hindley, le fils aîné, devient le maître et comme il déteste Heathcliff depuis le premier jour, il le traite comme un moins que rien. Pour Heathcliff la situation devient insupportable lorsque Hindley lui ordonne de ne plus adresser la parole à Cathy et qu’il apprend que le riche fils des voisins a l’intention d’épouser Cathy…

Andrea Arnold (Fish Tank) filme cette histoire, inspirée de l’œuvre d’Emily Brontë et déjà très souvent adaptée au cinéma, au plus près des personnages et de leurs sensations. La présence de la nature et des sensations qu’elle procure imprègne le film de sons et de couleurs pour dire les sentiments des personnages à l’image de ce moment merveilleux où Heathcliff éprouve le corps de Cathy alors qu’il est derrière elle à cheval face au vent. Une histoire d’amour impossible et un très beau film.

Willy Durand
Grande- Bretagne, 2011
2h10

Réalisation : Andrea Arnold
Scénario : Olivia Hetreed, Andrea Arnold d’après l’œuvre de Emily Brontë
Photographie : Robbie Ryan
Interprètes : Kaya Scodelario, James Howson, Solomon Glave, Shannon Beer, Steve Evets, Oliver Milburn
Distribution : Diaphana

Critique - ecoledeslettres.fr
Critique - lemonde.fr
Critique - next.liberation.fr
Dossier - commeaucinema.com
Dossier GNCR - gncr.fr
Site du distributeur
Sur l'adaptation - zerodeconduite.net

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques