Bruit blanc


Valérie Urréa s'attache ici à suivre la relation engagée entre la chorégraphe Mathilde Monnier et Marie-France, jeune autiste de 26 ans.

Il y a les moments d'un spectacle donné par elles deux et Louis Sclavis pour la musique, et le travail dans le cadre des ateliers de mouvement menés depuis quatre ans en collaboration avec l'association « Les Murs d'Aurelle » à l'hôpital de La Colombière.

La relation entre Mathilde et Marie-France transite essentiellement par le corps : « C'est au-delà de la parole, mais dans un langage propre». Propre à révéler « les capacités physiques étonnantes de Marie-France, extraordinaires, lui permettant d'adopter des positions que même un danseur ne peut refaire. » Une découverte fascinante pour cette danseuse dont le corps recèle nombre de chemins oubliés. (Fabienne Arvers)
France, 1998
50 mn

Réalisation : Valérie Urréa
Scénario : Mathilde Monnier, Valérie Urréa
Source : Centre chorégraphique national de Montpellier Languedoc-Roussillon

Critique - lavie.fr
Site de Mathilde Monnier

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques