Pour lui
(Halt auf freier Strecke)


Frank, accompagné de sa femme, est à l'hôpital pour des résultats d'examen.

Dans le bureau d'un médecin ils écoutent ce dernier commenter des radios et apprennent peu à peu que Frank a une tumeur au cerveau, qu'elle est maligne, qu'elle ne peut pas être opéré et qu'il n'a donc plus que quelques mois à vivre... Frank vit avec sa femme et ses enfants dans une belle maison. Tout semble être comme avant et pourtant tout a changé. Peu à peu Frank commence une sorte de journal sur son téléphone et prend sa tumeur comme interlocuteur...

Andreas Dresen, qui nous avait déjà beaucoup marqué avec son précédent film, Septième ciel, dresse avec beaucoup de délicatesse le portrait d'un homme, qui apprend qu'il n'a plus que quelques mois à vivre, et de sa famille. L'accent est donc mis sur cet homme et la manière, parfois burlesque lorsqu'il discute via la télévision avec sa tumeur (qui peu à peu devient un personnage du film), dont il vit sa maladie, des premiers symptômes à la fin tragique, mais aussi sur ses proches qui l'entourent avec tendresse. L'ensemble est très doux et vivant.

Willy Durand
Allemagne, 2011
1h50

Réalisation : Andreas Dresen
Scénario : Cooky Ziesche, Andreas Dresen
Photographie : Michael Hammon
Interprètes : Steffi Kühnert, Milan Pecshel, Talisa Lilli Lenke, Mika Nilson Seidel, Ursula Werner, Marie Rosa Tietjen
Distribution : Sophie Dulac Distribution
Critique - la-croix.com
Dossier (en allemand) - filmportal.de
Dossier - commeaucinema.com
Dossier Cannes 2011
Site du distributeur
Site du film (en allemand)

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques