The Exchange
(Hahithalfut)


Contrairement à ses habitudes, Oded rentre chez lui au beau milieu de la journée. À cette heure-ci, la lumière est différente et on perçoit seulement le bourdonnement du frigidaire.

Contrairement à ses habitudes, Oded rentre chez lui au beau milieu de la journée et pendant quelques instants, il a le sentiment de pénétrer chez un inconnu car sa maison est vide et silencieuse. Oded rentre chez lui et porte sur sa vie un regard nouveau, avec les yeux de l’enfant qu’il était autrefois. Et, comme à l’époque, la vie lui semble pleine de mystères et de cachettes magiques : les couloirs, les vestibules, le grenier… Oded arrête sa course et observe sa vie de l’extérieur: cette vie-là est-elle encore vraiment la sienne ?

Que se passe-t-il lorsque l’on change toutes ses habitudes ? Besoin irrépressible lorsqu’on a le sentiment de ne plus être que l’ombre de soi-même. C’est ce sentiment de perte que Eran Korilin (réalisateur du très beau film La Visite de la fanfare) tente et réussit à mettre en scène dans ce film. C’est aussi la fin d’une histoire d’amour, de deux êtres qui se détachent lentement et progressivement l’un de l’autre, sans même s’en rendre compte...
Israël, 2012
1h35

, 2012, 1h35, VO
Réalisation et scénario : Eran Korilin
Photographie : Shai Goldman
Interprètes : Rotem Keinan, Sharon Tal, Dov Navon, Shirili Deshe
Distribution : Pyramide
Dossier - commeaucinema.com
Dossier de presse - pyramidefilms.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques