12h08 à l'est de Bucarest
(A Fost sau n-a fost ?)


Décembre 1989, la Roumanie vit à l'heure de la chute du régime Ceaucescu. Tout le pays regarde en direct à la télévision les foules en colère qui obligent le dictateur et sa femme à fuir Bucarest. Seize ans plus tard, dans une paisible petite ville à l'est de la capitale, le propriétaire d'une chaîne de télévision locale organise un débat...

Deux invités sont amenés à partager leurs instants de gloire révolutionnaire. Le premier est un retraité, Père Noël à ses heures ; le second, un professeur d'histoire alcoolique. Les deux hommes se remémorent le jour où ils ont manifesté sur la place de la mairie aux cris de « A bas Ceaucescu ». Seulement voilà, de nombreux téléspectateurs réfutent leurs propos et ces soi-disant faits glorieux.

12H08 à l'est de Bucarest est le premier film de Corneliu Porumboiu. Il nous propose un nouvel éclairage sur la réalité sociale de la Roumanie d'aujourd'hui. Le réalisateur le fait à travers le prisme des événements de décembre 1989 et la manière dont ils ont marqué les esprits. Pour cela, il emploie le ton de la tragi-comédie et de l'absurde pour dresser un état des lieux féroce, désespéré mais souvent très drôle de l'après Ceaucescu.
Roumanie, 2006
1h29

Réalisation et scénario : Corneliu Porumboiu
Photographie : Marius Panduru
Musique : Rotaria
Interprètes : Mircea Andreeseu, Teo Corban, Ion Sapdaru
Distribution : Bac Films
Critique - objectif-cinema.com
Critiques - critico-blog.viabloga.com
Dossier - abc-lefrance.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques