Lluvia




Alma est coincée dans un embouteillage sous une pluie battante lorsqu'un homme s'introduit dans sa voiture. Après quelques moments de méfiance réciproque, Alma et Roberto sont intrigués l'un par l'autre. Roberto est espagnol et ne dit pas tout de ce qui l'amène à Buenos Aires et lui-même s'interroge à propos d'Alma dont la voiture est remplie d'affaires. Alma est soudainement partie de chez elle et ne semble pas savoir où aller et Roberto est, quant à lui, amené à s'interroger sur ses origines...

Lluvia (la pluie) met en scène deux personnages à la dérive, pris à un moment charnière de leurs existences. Alma a tout laissé et cherche les moyens de reconstruire sa vie et Roberto tente de comprendre ses racines. Alma essaye de se projeter dans le futur tandis que Roberto s'intéresse au passé mais c'est le présent qui réunit ces deux-là. Pour l'envisager Alma et Roberto se rapprochent peu à peu et même si, dans l'ignorance de ce qu'est l'autre, ils se cognent, ils reviennent toujours l'un vers l'autre.

__________


Paula Hernández



Née en Argentine en 1969, elle a suivi une formation auprès de l'Université du Cinéma, de l'atelier Agustín Alezzo et de l'Instituto Vocacional de Arte de Buenos Aires. Depuis 1989, elle a réalisé plusieurs courts métrages ainsi que des documentaires et œuvre parfois pour la télévision ou la publicité. On lui doit notamment Rojo (1992), Kilometró 22 (1996), Eva (2003), la minisérie Vientos de Agua (2005) et trois longs métrages: Herencia (2001), Familia Lugones (2007) et Lluvia (2008).

Willy Durand
Argentine, 2008
1h50

Réalisation et scénario : Paula Hernández
Photographie : Guillermo Nieto
Interprètes : Ernesto Alterio, Valeria Bertucelli, Matías Umpierrez, Osvaldo Djeredjian, Alejo Mango
Distribution : Grands Films Classiques
Critique - anglesdevue.com
Dossier - commeaucinema.com
Résumés, liens (Fr. / Esp.) - ac-nantes.fr

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques