Extraño




Axel, un chirurgien qui semble avoir tout laissé tomber, se réfugie chez sa sœur ravie de le retrouver. Puis Axel fait la rencontre d'Erika qui est enceinte. Tous deux s'aiment très simplement mais Axel demeure quelqu'un de mystérieux voire d'imprévisible.

Extraño dresse le portrait d'un homme qui semble s'être absenté du monde pour mieux le regarder et tenter de le comprendre. Il ne l'est pas totalement dans le présent mais complètement pour ce qui concerne le passé. Il nous est présenté comme quelqu'un qui n'a plus rien derrière lui et qui semble bien indécis à tenter de construire quelque chose de nouveau. Á l'image de cet homme singulier le film est tendre, timide et mélancolique. Il s'agit d'un moment de solitude, d'une parenthèse très douce de la vie. Néanmoins, cette position particulière l'amène à comprendre des choses et, chose importante, sa relation avec Erika semble capable de le faire évoluer. Un enfant va naître...

__________


Santiago Loza



Né en 1971 à Córdoba, Santiago Loza étudie le cinéma à l'Instituto Nacional de Cine y Artes Audiovisuales. Il commence à partir de 1991 à développer des projets de documentaires puis part pour Buenos Aires poursuivre de nouvelles études de cinéma. En 1998, il réalise, Lara y los Trenes, son premier court métrage et en 2003, son premier long métrage, Extraño. S'ensuivent Cuatro Mujeres Descalzas (2004), Ártico (2008), La Invención de la Carne (2009) et Los Labios (2010) co-réalisé avec Ivan Fund.

Willy Durand
Argentine, 2003
1h30

Réalisation et scénario : Santiago Loza
Photographie : Willi Behnisch
Interprètes : Valeria Bertuccelli, Julio Chávez, Chunchuna Villafañe, Raquel Albéniz, Jorge Prado
Distribution : Ad Vitam
Critique - liberation.fr
Dossier - abc.lefrance.com
Dossier - commeaucinema.com
Fiche - trigon-film.org
Santiago Loza et sa filmographie présentés par Iván Fund (Esp.)

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques