Qu'ils reposent en révolte
((Des Figures de guerre I))


Ce documentaire de Sylvain George a été tourné de 2007 à 2010. Il rend compte des conditions de vie des personnes migrantes à Calais : elles sont contraintes de vivre dans la misère et surtout dans l’insécurité la plus totale de jour comme de nuit.

Ces individus sont traités comme des criminels et dépouillés des droits les plus élémentaires. Le film montre ainsi comment les politiques engagées par les États modernes débordent le cadre de la loi, et font surgir des espaces d’indistinctions entre l’exception et la règle.

Les questions en rapport à l’immigration et à la figure de l’étranger sont cruciales.
Ce sont des indicateurs qui permettent de mesurer l’état de nos démocraties.


__________


Sylvain George

Après des études de philosophie, Sylvain George réalise des films-essais poétiques, politiques et expérimentaux, notamment sur le thématique de l’immigration. Son travail, influencé par Walter Benjamin, placé sous le signe du réveil et de l’émancipation, allie recherche formelle exigeante et engagement militant. Il réalise aussi bien des ciné-tracts radicaux (Contre-feux) au service de collectifs informels ou de sans-papiers, que des films plus personnels, engagés contre les politiques iniques qui traversent et modèlent notre société.
France, 2010
2h35

Réalisation et Photographie : Sylvain George
La Voix du dehors : Valérie Dréville
Musique : Archie Shepp « Motherless Child »
Distribution : Indépendencia Distribution

Critique - critikat.com
Dossier - commeaucinema.com
Dossier GNCR
Le film présenté par Independencia - rue89
Résumé détaillé - cineclubdecaen.com
Site du film

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques