Pure
(Till det som är vackert)


Katarina, 20 ans, vit dans une banlieue difficile de Göteborg. Son univers familial et social l'est tout autant et elle ne s'y épanouit pas. Lorsqu'elle se passionne pour la musique de Mozart, et plus particulièrement le Requiem, c'est le signe d'un ailleurs possible.

C'est ce qui l'attire et lui permet de décrocher un nouvel emploi : réceptionniste dans une grande salle de musique classique du centre de la ville. Peu à peu elle se familiarise avec ce nouvel univers et s'y trouve bien mais d'autres réalités vont remettre en question ses plans...

Ce premier film de la réalisatrice suédoise Lisa Langseth dresse le portrait d'une jeune femme dure, sur la défensive et qui n'a pas froid aux yeux. Lorsqu'elle change petit à petit de monde et qu'elle pense pouvoir échapper au contexte social qui a fait d'elle ce qu'elle est, son rapport au monde et aux autres change. Elle baisse la garde et se méfie moins. Et quand elle va prendre conscience que l'univers dans lequel elle évolue dorénavant n'est pas aussi accueillant qu'il n'y paraît, blessée et désemparée, elle retrouve la solitude. L'enjeu du film se déplace alors pour laisser la place à une critique sociale radicale.

Willy Durand
Suède, 2010
1h40

Réalisation et scénario : Lisa Langseth
Photographie : Simon Pramsten
Musique : Per-Erik Winberg
Interprètes : Alicia Vikander, Samuel Froler, Joséphine Bauer, Martin Wallström, Elisabeth Göransson, Kim Lantz
Distribution : ASC Distribution
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques