Restless


Enoch, jeune homme encore sous le choc de la mort brutale de ses parents, s'incruste à des funérailles pour conjurer la détresse. Lors d'une de ses virées expiatoires, il croise le regard gourmand d'Annabel, jolie fille au look de garçon manqué.

Malade d'un cancer, il ne lui reste plus qu'un mois à vivre. Dans ces conditions peu réjouissantes, Enoch et Anabelle se lancent avec curiosité, passion et humour dans une romance avec la mort.

Contrairement à ce à quoi on pourrait s'attendre avec un tel scénario, le nouveau film de Gus van Sant (Harvey Milk, Paranoid park, Gerry, etc), est une comédie romantique pleine de fantaisie. Les deux protagonistes s'amusent de leur situation, jouant par exemple comme des gamins à se faire peur pendant Halloween ou répétant leur propre scène d'adieux, sous les yeux sages d'un fantôme japonais... Cette manière d'aborder le thème de la mort rend cette histoire pleine de tendresse et réussit à nous bouleverser.
USA, 2011
1h35

Réalisation : Gus Van Sant
Scénario : Jason Lew
Photographie : Harris Savides
Musique : Danny Elfman
Interprètes : Henry Hopper, Mia Wasikowska, Ryo Kase, Schuyler Fisk, Jane Adams, Lusia Strus
Distribution : Sony Pictures Releasing France
Critique - lemonde.fr
Dossier - commeaucinema.com
Gus Van Sant - cineclubdecaen.com
Site du film (Engl.)

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques