Pater


Lorsque le réalisateur Alain Cavalier et l'acteur Vincent Lindon décident de faire un film ensemble, le premier devient Président de la République et le second son Premier ministre avec pour mission première de réduire l'écart qui ne cesse de s'agrandir entre les salaires...

Si la mission est claire et acceptée, après un temps de réflexion, par Vincent Lindon, reste encore à envisager les modalités d'une telle mesure mais aussi d'autres changements radicaux à venir.

Ce nouveau film d'Alain Cavalier (Le Plein de super, Le Filmeur, Irène, etc) est le fruit d'une amitié très forte avec l'acteur Vincent Lindon. Le résultat est un moment de cinéma formidable. L'un et l'autre s'amusent beaucoup, tout en prenant leur mission très au sérieux, et nous amusent tout autant. Le film est construit pas à pas mêlant réalisation, élaboration, moments partagés, moments vécus séparément (souvent dans l'ignorance de ce que fait l'autre) et si l'ensemble est si réjouissant c'est parce qu'il met en scène simplement mais avec beaucoup de vérité une complicité vivante et touchante. L'essentiel réside dans cette complicité inédite mais aussi dans le souhait des deux protagonistes de dénoncer et de chercher à en finir avec les injustices.

Willy Durand
France, 2011
1h45

Réalisation : Alain Cavalier
Interprètes : Vincent Lindon, Alain Cavalier, Bernard Bureau, Jonathan Duong, Hubert-Ange Fumey, Jean-Pierre Lindon
Distribution : Pathé Distribution
Critique - lemonde.fr
Dossier - commeaucinema.com
Note d'intention d'Alain Cavalier

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques