Ha Ha Ha


Jo Munkyung, réalisateur, retrouve son meilleur ami, Bang Jungshik, critique de cinéma, pour prendre un verre avant son départ au Canada.

Ils se rendent compte qu'ils ont récemment tous les deux passé du temps au bord de la mer dans la ville de Tongyeong et décident d'évoquer ensemble leurs souvenirs...

Astucieux, malicieux et drôle, le nouveau film de Hong Sang-soo (La Vierge mise à nu par ses prétendants, La Femme est l'avenir de l'homme, Woman on the beach, etc) entremêle des moments photographiques, ceux de la discussion entre les deux amis en voix off, et des moments filmés, les histoires évoquées. Hong Sang-soo se saisit ainsi à nouveau et de manière originale de la question du temps en figeant le présent pour mieux animer les souvenirs et le récit des deux histoires dont on découvre petit à petit qu'elles se sont déroulées au même moment et au sein d'espaces souvent très très proches.

Tout cela est assez jubilatoire. De même on s'amuse beaucoup à retrouver les nombreux signes renvoyant à d'autres films d'Hong Sang-soo qui donne vraiment l'impression de commencer un film à partir du précédent. Mais surtout ce qui est très réjouissant dans ce nouveau film, ce sont les histoires amoureuses, les rapports entre les femmes et les hommes (une des grandes constantes du cinéma de Hong Sang-soo), qui, cette fois, s'avèrent encore plus légères et drôles que d'habitude.

Willy Durand
Corée, 2010
2h

Réalisation et scénario : Hong Sang-soo
Photographie : Park Hong-yeol
Musique : Jeong Yong-jin
Interprètes : Kim Sang-kyung, Moon Sori, Yu Jun-sang, Ye Ji-won, Kim Kang-woo, Kim Gyuri
Distribution : Les Acacias

Critique - critikat.com
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques