Le Roman de ma femme


Eve apprend brutalement la disparition de Paul, son mari. Choquée elle accepte l'aide que lui propose Maître Chollet. Ce dernier est un ami proche qui a aidé son mari à monter son propre cabinet d'avocat. Insensiblement Eve et Maître Chollet se rapprochent.

Maître Chollet n'attend plus rien de la vie, sa femme est décédée et lui-même sait que ses jours sont comptés à cause de son coeur fragile. De son côté la police enquête sur la mystérieuse disparition de Paul et, au fur et à mesure que Eve et Maître Chollet se rapprochent, les soupçonne d'être responsables de sa disparition...

Djamshed Usmonov, réalisateur tadjik des très beaux L'Ange de l'épaule droite et Pour aller au ciel, il faut mourir qui avait marqué les esprits, réalise pour la première fois un film en France avec des acteurs professionnels comme Olivier Gourmet, une fois de plus excellent.

Le film repose beaucoup sur un suspense qui ne dit pas son nom puisque nous n'avons aucune raison déterminante de douter des intentions des différents protagonistes de cette histoire tout en cherchant des éléments susceptibles de nous éclairer sur ceux qui jouent en fait un double jeu. Léa Seydoux qui interprète Eve est à ce titre remarquable. Et le film réussit à nous tenir comme cela jusqu'à la fin.

Willy Durand
France, 2010
1h40

Réalisation et scénario : Djamshed Usmonov
Photographie : Lubomir Bakchev
Musique : Pierre Aviat
Interprètes : Léa Seydoux, Olivier Gourmet, Gilles Cohen, Maruf Pulodzoda, Ksenia Rappoport, Thibault Vinçon
Distribution : Ad Vitam
Dossier - commeaucinema.com
Dossier de presse

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques