HHH – Portrait de Hou Hsiao Hsien




"C'est d'abord la personnalité et le cinéma de Hou Hsiao Hsien qui m'ont séduit : dès le premier film que j'ai vu de lui, j'ai été frappé par la vérité rugueuse de son inspiration, par l'authenticité de ses images ou je retrouvais l'écho de ce que j'admire chez Pialat. Et j'y étais d'autant plus sensible sans doute que cette histoire de voyous du Sud montés à la capitale avait un très puissant aspect autobiographique qui soulignait la nature profonde du cinéma de Hou, un autodidacte venu progressivement au cinéma le plus moderne et le plus ambitieux par les voies de la spontanéité et d'un rapport sincère et direct à la reproduction de sa perception du monde. Suivre l'évolution de son travail, année après année, film après film, a été l'un de mes grands plaisirs de spectateur mêlé à la satisfaction de voir s'établir sa reconnaissance internationale comme l'un des plus importants cinéastes de son temps. En particulier depuis le Lion d'or attribué à son chef d'œuvre, La Cité des douleurs." (Olivier Assayas)

___________


Olivier Assayas

Né à Paris en 1955. Entre 1973 et 1978, il participe en tant qu'assistant au tournage de plusieurs films, dont Superman de Richard Donner (1978). Il intègre en 1980 la rédaction des Cahiers du Cinéma. En 1984, il va à Taipei pour rencontrer la "Nouvelle Vague" du cinéma chinois. C'est de ce voyage que date sa relation d'amitié avec Hou Hsiao Hsien. Il tourne son premier long métrage en 1986, Désordre. Puis Irma Vep (1996), Fin août, début septembre (1998), et Les Destinées sentimentales (2000). Il surprend en 2002 avec Demonlover, puis Clean (2004), et Boarding Gate (2007).
France / Chine, 1997
1h35

Réalisation et scénario : Olivier Assayas
Distribution : Doc and Film International
Hou Hsiao-hsien - chinacinema.fr
Hou Hsiao-hsien - cineclubdecaen.com
Hou Hsiao-hsien - vacarme.org
Olivier Assayas - commeaucinema.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques