Mardi après Noël
(Marti, Dupa Craciun)


Paul doit annoncer à sa femme Adriana, avec qui il a une petite fille de 8 ans, qu'il la quitte pour une autre. Une histoire d’amour et de désamour ordinaire, filmée de façon extraordinaire.

Histoire ordinaire en effet, et maintes fois vue au cinéma, que celle d’un adultère, d’une rupture à décider puis à annoncer, avec la passion, la souffrance, les espoirs, les mensonges, les mots qui manquent et les mots de trop, les doutes et la culpabilité qui accompagnent ces moments…

Tout cela est présent dans le film du réalisateur roumain Radu Muntean (né en 1971) - mais mis en scène d’une manière étonnante et très troublante.

Grâce au jeu exceptionnel des acteurs et au parti pris réaliste d’une image quasi clinique (voyeuriste, dit le réalisateur), on assiste à un constat assez glaçant de la vie des personnages et de leurs relations - ce qui n’empêche pas des moments d’une grande intensité émotionnelle.

Un film très fort et troublant dans la mesure où il restitue brutalement, sans artifice ni édulcoration, la vie dans son cours banal et cruel, difficile à maîtriser vraiment. « Un précis de décomposition d'un couple aussi tranchant qu'un coup de scalpel ». (Jacques Mandelbaum - Le Monde)

Alain Le Foll
Roumanie, 2009
1h40

Réalisation : Radu Muntean
Scénario : Radu Muntean, Alexandru Baciu, Razvan Radulescu
Photographie : Tudor Lucaciu
Musique : Electric Brother
Interprètes : Mimi Branescu, Mirela Oprisor, Maria Popistasu
Distribution : Shellac
Critique - benzinemag.net
Critique - critikat.com
Dossier - commeaucinema.com
Fiche GNCR
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques