Mourir ? Plutôt crever !


Siné n’est pas mort et il fait déjà quasiment partie de l’Histoire...

C’est ce que propose de démontrer ce joyeux documentaire qui débute par un entretien avec une responsable du cimetière du Père Lachaise autour de la conception du futur caveau du satiriste dans lequel il compte passer l’éternité avec ses amis, l’équipe de Groland en tête… le tout sous une magnifique stèle en forme de doigt d’honneur bien sûr !

Ce prétexte nous permet dès lors de retracer 50 années de luttes sociales, de la fin de la décolonisation à la création du premier numéro de Siné Hebdo, en passant par Mai 68, et surtout d’enfin pouvoir attribuer à Siné un visage, un physique. C’est un lutteur, un Don Quichotte avec le corps de Sancho Pança, fatigué, fragile que l’on découvre mais toujours sans compromis. Anticlérical, antimilitariste, antifasciste, anti-bêtise humaine, son jusqu’au-boutisme fait plaisir à voir et rend le personnage très attachant au final. On visite sa maison, épicentre de la création de Siné Hebdo, moments propices à la consultation des archives, dissertation sur les limites du mauvais goût et surtout de la censure.

Et en bref on apprendra par le biais d’anecdotes comment il a courtisé sa compagne, ce que veut dire Mao en chinois, les secrets de son amitié avec Malcolm X, comment on fabrique un numéro de Siné Hebdo et surtout tout sur l’art et la manière de faire un bon dessin satirique et du coup s’attirer les foudres des censeurs. Vaste programme dont s’acquitte parfaitement ce film.

Sébastien Mahier
France, 2009
1h35

Réalisation et photographie : Stéphane Mercurio
Avec : Siné, Isabelle Alonso, Guy Bedos, Jean-Pierre Bouyxou, Benoît Delépine, Delfeil de Ton, Gérard Depardieu, Sidahmed Ghozali, Marc Held, Gustave Kervern
Distribution : Parasite Distribution
Critique - excessif.com
Dossier - commeaucinema.com
Le site de Siné Hebdo
Site du film

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques