Aisheen, chroniques de Gaza
(Aisheen, still alive in Gaza)


« Elle est où la cité des fantômes ? », demande l’enfant au gardien du parc d’attractions. « Elle est là, juste là. Mais elle a été bombardée… Tu veux la voir ? »

C’est par ces mots que commence le film, balade impressionniste dans une Gaza dévastée, au lendemain de la guerre. La cité des fantômes, c’est Gaza…

Le film de Nicolas Wadimoff a été tourné tout de suite après la fin de l'attaque israélienne sur Gaza. Il nous emmène dans les rues de cette ville dévastée à la rencontre d'une population encore sous le choc, entre fatalisme (l'attente de la prochaine catastrophe), résistance et recherche désespérée de raisons de vivre (l'espoir de jours meilleurs) à l'image du groupe de rap Darg Team qui se bat pour faire exister sa musique contre le blocus imposé par Israël mais aussi contre le conservatisme de la société palestinienne. Ce documentaire ne relève ni de l'enquête, ni du reportage et encore moins du film de propagande et cela en fait, malgré la dureté de ce qui est évoqué, un film formidable qui laisse une place très importante aux enfants et à leurs paroles.

Willy Durand
Suisse / Qatar, 2010
1h25

Réalisation : Nicolas Wadimoff
Scénario : Nicolas Wadimoff, Béatrice Guelpa
Photographie : Franck Rabel
Musique : Darg Team
Distribution : Solaris Distribution

Critique - critikat.com
Critique - lemonde.fr
Dossier - commeaucinema.com
Fiche GNCR
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques