The World is big
(Svetat e golyam i spasenie debne otvsyakade)


Alex, un jeune homme d'origine bulgare qui vit en Allemagne, perd complètement la mémoire à la suite d'un accident de voiture. Son grand-père, un homme qui n'a jamais caché ses convictions politiques au risque de mettre les autres dans des situations difficiles, se rend alors en Allemagne pour aider son petit-fils qui ne le reconnaît pas.

Ce grand-père est aussi un as du Baggamon et c'est à partir de cette passion qu'il avait réussi à communiquer à son petit-fils avant son départ en Allemagne qu'il va tenter de lui faire retrouver la mémoire. Cette mémoire qui renaît peu à peu est aussi une plongée dans l'histoire de l'un comme de l'autre.

The World is big est un film entraînant et on se passionne très vite pour cette histoire car, même si l'argument principal du film est assez classique (tenter de retrouver la mémoire pour reconstruire son histoire et son identité), les personnages sont très attachants, notamment le grand-père. C'est aussi un film qui rend hommage à tous ceux qui ont tenté de fuir le régime communiste bulgare, un des meilleurs élèves du régime soviétique.

Willy Durand
Bulgarie, 2008
1h45

Réalisation : Stephan Komandarev
Scénario : Dusan Milic, Yurii Dachev et Stephan Komandarev d'après l'oeuvre de Ilija Trojanow
Photographie : Emil Hristow
Musique : Stefan Valdobrev
Interprètes : Carlo Ljubek, Miki Manojlovic, Hristo Mutafchiev, Ana Papadopulu, Lyudmila Cheshmedzhieva, Nikolai Urumov, Dorka Gryllus
Distribution : Epicentre Films
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques