Poetry


Dans la province coréenne du Gyeonggi, Mija vit avec son petit-fils collégien. Ses conditions de vie sont relativement modestes et sa fille, partie à Séoul, ne l'aide pas. Mija aime soigner son apparence, se promener et admirer les fleurs.

Elle a l'esprit naturellement curieux et, malgré son âge avancé, son regard sur le monde est à la fois frais et étonné. Attirée par la poésie, elle fait le pas de suivre un cours pour apprendre à écrire un poème. Au même moment de sa vie, elle apprend qu'elle est probablement atteinte de la maladie d'Alzheimer et découvre que son petit-fils est impliqué dans un terrible drame. Observant ce monde si beau et si terrible, elle va composer un poème inoubliable et tenter de rendre justice.

Lee Chang-dong, réalisateur des magnifiques Peppermint Candy, Oasis et Secret Sunshine, nous invite ici à partager le regard de Mija. Les situations dramatiques qu'elle vit semblent l'atteindre au plus profond sans jamais provoquer chez elle de colère. Elle les reçoit avec intensité et douceur, comme elle reçoit les beautés du monde. Elle n'est cependant pas passive, et elle saura exprimer son émotion et agir à sa manière, avec douceur et subtilité, le moment venu. L'actrice Yoon Jung-hee qui interprète Mija, que nous avons vue récemment dans Mother de Bong Joon-ho, porte lumineusement ce rôle sur ses frêles épaules.

Armelle Pain
Corée du Sud, 2009
2h20

Réalisation et scénario : Lee Chang-dong
Photographie : Kim Hyun-seok
Interprètes : Yoon Jung-hee, David Lee, Kim Hira
Distribution : Diaphana Films

Prix du scénario – Festival de Cannes 2010
Critique - critikat.com
Critique - laternamagika.wordpress.com
Critique - lemonde.fr
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques