Le Premier qui l'a dit
(Mine Vaganti)


La famille Cantone est une importante famille de la ville de Lecce dans les Pouilles car elle est propriétaire d'une célèbre fabrique de pâtes. A l'occasion d'une grande réunion de famille, Tommaso, le benjamin, veut profiter du dîner pour avouer à tous son homosexualité.

Mais alors qu'il s'apprête à prendre la parole, Antonio, son frère aîné, promis à la tête de l'usine, le précède pour faire… la même révélation. C'est le scandale général et le père, après avoir chassé Antonio, reporte tous ses espoirs sur Tommaso qui se retrouve alors dans une position impossible...

Pour écrire cette comédie, Ferzan Ozpetek (Hammam, Le Dernier harem et tout récemment Saturno contro que nous avions montré dans le cadre des Reflets du cinéma italien) s'est inspiré d'une histoire vraie que lui a raconté un ami. L'histoire ne pouvait que le séduire puisqu'une fois de plus le réalisateur met en scène une histoire de famille comme il les aime, c'est-à-dire troublée par un élément extérieur qui amène tout le monde à se révéler pour le meilleur comme pour le pire.
Italie, 2010
1h50

Réalisation : Ferzan Ozpetek
Scénario : Ivan Cotroneo, Ferzan Ozpetek
Photographie : Maurizio Calvesi
Musique : Pasquale Catalano
Interprètes : Riccardo Scamarcio, Nicole Grimaudo, Alessandro Preziosi, Ennio Fantastichini, Lunetta Savino, Elena Sofia Ricci
Distribution : Pyramide
Dossier - commeaucinema.com
Dossier de presse
Page facebook du film

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques