Une éducation


Adapté des mémoires de la journaliste britannique Lynn Barber, Une éducation, est le 3ème long métrage de la réalisatrice danoise Lone Scherfig (Italian for beginners).

Angleterre, 1961, avant la folie des années 60. Jenny, 16 ans, lycéenne de bonne famille de la classe moyenne, aime le violoncelle et la littérature. Elle se prépare, pour la plus grande fierté de ses parents, à entrer dans la prestigieuse université d’Oxford. Mais elle lit aussi Camus, écoute en boucle les 33 tours de Juliette Gréco, et c’est certainement ce qui la différencie de ses camarades d’école. David, un homme deux fois plus âgé qu’elle, va lui faire tourner la tête et bousculer sa vie. Avec lui, Jenny découvre l’amour, Paris, les clubs de jazz, l’argent mystérieusement gagné et facilement dépensé.

Après quelques réticences, les parents sont aussi sous le charme. Le père se demande s’il ne vaudrait pas mieux un beau mariage plutôt que payer des études coûteuses, alors que la mère projette sur sa fille ses aspirations perdues… La force du film : son actrice principale, Carey Mulligan, une véritable révélation, qui incarne avec beaucoup de talent la transformation de la petite Jenny en jeune femme. Une histoire charmante et cruelle, un film très attachant d’une grande vitalité.

Josette Luciani
Angleterre, 2009
1h35

Réalisation : Lone Scherfig
Scénario : Nick Hornby d’après la biographie de Lynne Barber
Photographie : John de Borman
Musique : Paul Englishby
Interprètes : Carrey Mulligan, Peter Sarsgaard, Emma Thompson, Olivia Williams, Alfred Molina, Cara Seymour
Distribution : Metropolitan Filmexport
Critique - anglesdevue.com
Critique - laternamagika.wordpress.com
Dossier - commeaucinema.com
Site du film (Engl.)

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques