Martha... Martha




Martha ne supporte pas sa vie et elle le reproche continuellement à son mari, Reymond, avec lequel elle vend des vêtements sur les marchés. Ils décident de partir avec leur petite fille, Lise, pour un séjour en Espagne chez la sœur de Martha. Mais elles ne s'entendent pas et les crises se succèdent. Martha reproche à sa sœur la mort d'un frère... De retour en France la vie reprend telle qu'ils l'avaient laissée. Un jour, en pique-nique sur les bords d'un étang, Lise tombe à l'eau, Reymond la rattrape mais Martha n'a pas bougé...

Martha... Martha dresse le portrait d'une femme à la dérive (le thème de l'eau est un motif essentiel du film). Le troisième long métrage très maîtrisée de Sandrine Veysset est sombre mais intense car elle réussit à nous mettre en tension tout au long du film. C'est l'atmosphère générale du film (on ne sait jamais ce qui va se passer ensuite) qui génère cette tension mais aussi le personnage de Martha, parfaitement interprété par Valérie Donzelli, une femme d'une certaine manière incontrôlable, constamment instable. Sandrine Veysset n'en fait jamais trop et le film ne tombe jamais dans l'étude psychologique. Elle laisse un peu partout des indices sans en dire de trop. Finalement on ne saura jamais si Martha a vraiment vécu un traumatisme dans son enfance car peut-être qu'elle invente tout cela pour obtenir plus de reconnaissance et d'attention de la part de son entourage. Un film bouleversant.

Sandrine Veysset



Alors qu'elle suit des études de lettres modernes et d'arts plastiques à Montpellier, Sandrine Veysset travaille comme assistante à la décoration sur le tournage des Amants du Pont-Neuf de Leos Carax (1991) et commence une carrière au cinéma. Sans grande expérience du cinéma, Sandrine Veysset remporte un surprenant succès public et critique avec Y aura-t-il de la neige à Noël ? (1996), un premier long métrage à caractère autobiographique pour lequel elle obtient le César de la meilleure première œuvre en 1997. Elle signe aussi les scénarios de ses films. Viennent ensuite Victor... pendant qu'il est trop tard (1998), Martha... Martha (2000) et Il sera une fois en 2006.

Willy Durand
France, 2000
1h35

Réalisation : Sandrine Veysset
Scénario : Sébastien Régnier, Sandrine Veysset
Photographie : Hélène Louvart
Interprètes : Valérie Donzelli, Yann Goven, Lucie Régnier, Lydia Andrei, Séverine Vincent, Javier Cruz, Pierre Pezon
Distribution : Pyramide Distribution
Bande-annonce
Critique - lesinrocks.com
Critique - objectif-cinema.com
Critiques - art-et-essai.org
Entretien - objectif-cinema.com
Sandrine Veysset - lesinrocks.com (1996)
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques