Buffet froid




Dans un couloir du métro, Alphonse Tram retrouve son couteau planté dans le ventre d'un quidam avec lequel il tentait de bavarder quelques instants auparavant. Plein de compassion, Alphonse assiste le mourant et récupère le cran d'arrêt que l'autre lui tend obligeamment en marmonnant dans un dernier soupir : « Pourvu qu'il n'y ait pas de preuves contre vous » ! A peine rentré dans l'appartement de la cité où il vit avec sa femme, il apprend qu'il a un nouveau voisin. Le nouveau venu s'avère être inspecteur de police... Plus tard Alphonse retourne le voir pour lui apprendre que non seulement sa femme a été assassinée mais que son assassin vient de se présenter chez eux pour avouer son crime. L'inspecteur s'attendrit, puis se fait présenter le meurtrier et le trio sympathise bientôt autour d'un verre de vin !!!

Buffet froid est devenu un film culte au fil des années alors qu'il est plutôt passé inaperçu lors de sa sortie. Cela n'a rien d'étonnant car ce film est sans doute la meilleure réalisation de Bertrand Blier et il fait partie de ces films qu'on a bien du mal à classer quelque part. Il s'agit d'une sorte de cauchemar composé de séquences absurdes qui renversent les codes habituels du film policier. L'ensemble est servi par des acteurs talentueux (Gérard Depardieu, Bernard Blier, Jean Carmet, Michel Serrault) particulièrement doués pour manier l'humour noir. Les dialogues à eux seuls sont des petites merveilles du genre.

Bertrand Blier



D'abord assistant de Denys de la Patellière, Jean Delannoy et Georges Lautner, il réalise son premier film en 1962, Hitler, connais pas. Le cynisme et la provocation marquent ses films : Les Valseuses en 1973 qui révèle Gérard Depardieu et Patrick Dewaere, puis, en 1978, Préparez vos mouchoirs qui remporte un Oscar à Hollywood et en 1979, Buffet froid, un modèle d'humour noir. Il tourne ensuite La Femme de mon pote (1983), Notre histoire (1984), et Tenue de soirée (1986). Avec Trop belle pour toi (1989), il reçoit le Prix Spécial du Jury à Cannes. Viennent ensuite Merci la vie (1991), Un, deux, trois, soleil (1993), Mon homme (1996), Les Acteurs (200), Les Côtelettes (2003), Combien tu m'aimes ? (2005). Bertrand Blier est également l'auteur de plusieurs romans.

Willy Durand
France, 1979
1h35

Réalisation et scénario : Bertrand Blier
Photographie : Jean Penzer
Musique : Johannes Brahms
Interprètes : Gérard Depardieu, Bernard Blier, Jean Carmet, Geneviève Page, Michel Serrault, Carole Bouquet
Distribution : Tamasa Distribution

Article des élèves du Lycée Raoul Vadepied d'Evron ici.
Bande-annonce - classiquesducinema.com
Bertrand Blier - filmdeculte.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques