Mother


Le film s'ouvre sur une belle séquence où l'on découvre une femme qui entame une danse dans un champ de blé doré. Cette femme est la mère de Do-joon, un jeune homme de 28 ans, naïf et dont le comportement est parfois incontrôlable.

Un jour, une jeune fille est retrouvée morte et Do-joon est accusé de son meurtre. Cela arrange aussi bien la police que l'avocat de Do-joon de classer cette affaire. Face à cette situation inacceptable, la mère va remuer ciel et terre pour prouver l'innocence de son fils.

Avec une belle maîtrise, Bong Joon-ho (The Host, Memories Of Murder...) dresse le portrait d'une mère (mother) en feu quand on brûle son fils. A la fois sensible et violente, anxieuse et intrépide, cette mère est une femme fragile mais que rien ne détruit parce qu'elle est remplie d'une certitude : son amour pour Do-joon. Être mère, c'est sa raison de vivre. On voit alors son combat acharné pour sauver son fils comme une lutte pour sa propre survie, plutôt qu'une quête de vérité...

Armelle Pain
Corée, 2009
2h10

Réalisation : Bong Joon-ho
Scénario : Bong Joon-ho, Park Wun-kyo
Photographie : Alex Hong Kyung-Pyo
Musique : Lee Byeong-woo
Interprètes : Won Bin, Kim Hye-Ja, Jin Ku, Je Mun
Distribution : Diaphana Films
Critique - excessif.com
Critique - laternamagika.wordpress.com
Dossier - commeaucinema.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques