Don't come knocking
(Don't Come Knocking)


Howard Spence est un acteur fini qui continue de tourner des westerns, sa spécialité, tout en s'adonnant à l'alcool et à la drogue. Un jour, il quitte brusquement un plateau de tournage dans le but de retrouver sa mère qui vit dans le Nevada.

Cette dernière ne l'a pas revu depuis une trentaine d'années et ne sait de lui que ce que la presse à scandale en dit. Elle lui fait une terrible révélation : Howard est sans doute le père d'un enfant qui aurait maintenant un peu plus de 20 ans. Alors que la compagnie d'assurance du film envoie un détective aux trousses de l'acteur, ce dernier part à la recherche de son fils.

Land of Plenty, le précédent film de Wim Wenders, était déjà l'occasion pour le cinéaste de mettre en scène les retrouvailles entre deux membres d'une même famille que tout semblait séparer mais, surtout, on retrouvait un Wim Wenders prenant plaisir à filmer, retrouvant le meilleur de son cinéma. Cela se confirme avec Don't come knocking qui célèbre aussi les retrouvailles du cinéaste avec les grands espaces américains. Il ne s'agit pas de la même histoire ni des mêmes enjeux mais on ne peut s'empêcher, en voyant le film, de penser au magnifique Paris Texas.

Willy Durand
Allemagne / USA, 2004
2h02

Réalisation : Wim Wenders
Scénario : Wim Wenders, Sam Shepard
Photographie : Franz Lustig
Musique : T-Bone Burnett
Interprètes : Sam Shepard, Jessica Lange, Eva Marie Saint, Tim Roth, Gabriel Mann, Sarah Polley
Distribution : Océan Films
Critique - arte.tv
Critique - critikat.com
Critique - lemonde.fr
Dossier - festival de Cannes 2005
Site officiel
Wim Wenders - site officiel

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques