Tetro




Tetro est un homme sans passé. Il y a dix ans, il a rompu tout lien avec sa famille pour s'exiler en Argentine. A l'aube de ses 18 ans, Bennie, son frère cadet, part le retrouver à Buenos Aires. Entre les deux frères, l'ombre d'un père despotique, illustre chef d'orchestre, continue de planer et de les opposer. Mais, Bennie veut comprendre. A tout prix. Quitte à rouvrir certaines blessures et à faire remonter à la surface des secrets de famille jusqu'ici bien enfouis.

Sur un scénario original (le premier depuis Conversation secrète en 1974), Coppola réalise un film d’autant plus personnel qu’il n’est pas strictement autobiographique. On y retrouve des constantes de son cinéma : une histoire familiale complexe, une mise en scène baroque, le mélange des genres et des registres, le goût de l’opéra… Mais le film n’a pour autant rien de prévisible et laisse la part belle à l’expérimentation : installation en Argentine, tournage en numérique noir et blanc, casting déconcertant (où le jeune Alden Ehrenreich, choisi pour remplacer au pied levé Matt Damon, est une révélation)… Curieusement, le suspense autour des « secrets de famille » n’est pas le point fort d’un film, intrigant à bien d’autres égards.

« J'ai vécu les sentiments et les rivalités que je dépeins à l'écran, mais l'histoire du film n'a rien à voir avec la mienne. Par exemple, mon père Carmine était un compositeur talentueux, certainement trop centré sur lui-même pour être un artiste accompli, mais c'était un homme très doux, un père merveilleux : tout l'inverse de celui que je décris dans le film ! » (Francis Ford Coppola)

__________


Francis Ford Coppola



Né en 1939 aux USA. Dès l'âge de 9 ans, Francis Ford Coppola s'essaie à la réalisation à l'aide d'une caméra 16 mm. Par la suite, il étudie l'art dramatique et le cinéma. En 1961, il réalise son premier long métrage, Tonight for Sure, mais c'est en 1963 qu'il réalise son premier grand film, Dementia 13. En 1966, il entame aussi une carrière de scénariste puis réalise La Vallée du bonheur (1968). Il se démarque des conventions avec Les Gens de la pluie (1969), puis le succès fulgurant de Le Parrain (1971) le révèle au grand public. Il réalise ensuite Conversation secrète (1974), Apocalypse Now (1976), Coup de coeur (1982), Rusty James (1983), Jardins de pierre (1987), Dracula (1992), L'Homme sans âge (2005), et Tetro (2008).

Antoine Glémain
USA / Argentine, 2009
2h10

Réalisation et scénario : Francis Ford Coppola
Photographie : Mihai Malaimare Jr
Musique : Osvaldo Golijov
Interprètes : Vincent Gallo, Alden Ehrenreich, Maribel Verdu, Klaus Maria Brandauer, Carmen Maura
Distribution : Memento Films
Coppola à Cannes (2009) - lemonde.fr
Critique - critikat.com
Critique - lemonde.fr
Critique - liberation.fr
Dossier - commeaucinema.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques