Baisers volés


Antoine Doinel quitte la prison à la suite d'un service militaire dont le moins qu'on puisse dire est qu'Antoine n'y a pas été très apprécié par ses chefs. Retrouvant la vie civile et sa petite mansarde à Montmartre, Antoine se presse d'aller revoir Christine, une jeune fille qu'il aime d'un amour presque sans espoir.

Il lui faut aussi trouver du travail. Le père de Christine lui indique l'adresse d'un hôtel où on a besoin d'un veilleur de nuit. Antoine y va mais, à l'aube de sa première nuit de travail, il se fait renvoyer car il n'a pas su empêcher un détective privé de venir faire un constat d'adultère. Le détective privé propose à Antoine de travailler dans son agence. Antoine devient donc détective privé. Il a de nombreuses enquêtes et filatures à mener. Un jour, un riche marchand de chaussures vient demander à l'agence une enquête d'un genre un peu spécial ; il veut savoir pourquoi il est partout détesté, par sa femme, par ses vendeuses, etc. Pour le découvrir, Antoine est employé par le marchand comme manutentionnaire. Et là, il rencontre la révélation de sa vie : l'épouse du marchand, Fabienne Tabard, qui est pour lui comme une apparition et un symbole de l'Amour idéal...

Baisers volés suit en effet le schéma classique du récit d'apprentissage : un jeune homme, sortant de l'armée pour entrer dans la vie, passe par diverses phases initiatiques et s'intègre, à la fin du film, à l'ordre social par le mariage.

"En vérité, dans Baisers volés, chaque spectateur amenait son sujet, pour les une c'était l'Education sentimentale, pour les autres l'initiation, d'autres encore pensaient à des aventures picaresques. Chacun apportait ce qu'il voulait, mais il est vrai que c'était dedans. On avait bourré le film de toutes sortes de choses liées au thème que Balzac appelle "Un début dans la vie"." (François Truffaut)
France, 1968
1h30

Réalisation : François Truffaut
Scénario : François Truffaut, Claude de Givray, Bernard Revon d'après Le Lys dans la vallée de Honoré de Balzac
Photographie : Denys Clerval
Musique originale : Antoine Duhamel
Interprètes : Jean-Pierre Léaud, Delphine Seyrig, Claude Jade, Michael Lonsdale, Harry Max, André Falcon, Claire Duhamel, Daniel Ceccaldi, Paul Pavel, Serge Rousseau, Marie-France Pisier
Distribution : MK2 Diffusion
Analyse - cineclubdecaen.com
Dossier - arte.tv

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques