Zulu love letter




Dans un Johannesburg euphorique deux ans après les premières élections démocratiques, Thandeka,une journaliste noire, vit dans la hantise du passé de son pays, au point de ne plus parvenir à travailler et d’aller d’échec en échec dans ses relations avec sa fille Mangi, une enfant de 13 ans sourde et muette. Jusqu’au jour où une vieille femme, Me'Tau se présente au journal. Dix ans plus tôt, Thandeka a été témoin de l'assassinat de sa fille, Dinéo, par une équipe de la police secrète. Me'Tau veut que Thandeka l'aide à retrouver les coupables et à leur faire avouer où le corps fut enseveli, afin que les restes de Dinéo puissent être enterrés conformément à la tradition.

Zulu love letter est un film qui rend hommage à toutes les femmes sud-africaines qui se sont, très nombreuses, impliquées dans la lutte contre le système d'Apartheid et qui aujourd'hui se battent encore pour que toute la vérité soit faite sur toute cette période. Les portraits de la journaliste et de la vieille femme sont exemplaires et très réussis. Ce film se veut enfin une réflexion sur l'avenir de l'Afrique du sud et les questions soulevés par les commissions « Vérité et réconciliation ».

Willy Durand
Afrique du sud, 2005
1h45

Réalisation : Ramadan Suleman
Scénario : Bhekizizwe Peterson et Ramadan Suleman
Photographie : Manuel Teran
Musique : Zim Ngqawana
Interprètes : Pamela Nomvete Marimbe, Mpumi Malatsi, Sophie Mgcina, Kurt Egelhof
Distribution : Les Films du Safran

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques