Oublier Cheyenne




Cheyenne est journaliste mais au chômage. Ne pouvant supporter plus longtemps de vivre en ville et de se compromettre avec un monde « moderne » qui ne lui convient pas, elle décide de vivre à la campagne et de ne plus dépendre de quoi que ce soit. Sonia, sa compagne, qui ne partage pas pleinement sa radicalité décide de ne pas la suivre dans cette aventure. Sonia tente alors d'oublier Cheyenne mais ce la ne va pas de soi...

On l'aura compris Oublier Cheyenne raconte une belle histoire d'amour. Cependant le film de Valérie Minetto va plus loin puisqu'il montre comment un certain nombre évènements liés aux conditions sociales, à la précarité peuvent empêcher une telle histoire d'être et de durer. Cela ne fait pas du film un film militant dénonçant la société d'aujourd'hui et la réalisatrice ne donne pas raison à Cheyenne qui est très radicale pour ce qui concerne ses options politiques et le type de vie qu'elle entend mener en marge du reste du monde. Le film est très subtil dans la manière de faire se confronter les différents points de vue pour un dialogue qui n'est pas toujours facile.

Willy Durand
France, 2004
1h30

Réalisation : Valérie Minetto
Scénario : Valérie Minetto, Cécile Vargaftig
Photographie : Stephan Massis
Musique : Christophe Chevalier
Interprètes : Mila Dekker, Aurélia Petit, Malik Zidi, Laurence Côte, Guilaine Londez, Eléonore Michelin
Distribution : Les Films du Paradoxe

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques