The constant gardener




Kenya : une voiture accidentée en plein désert. Tessa Quayle y a trouvé la mort. Accident ? Assassinat ? Son époux Justin Quayle, diplomate britannique va enquêter et essayer de découvrir avec nous qui était véritablement Tessa. Brillante avocate, il la savait passionnée mais ne connaissait pas toutes ses actions. Engagée très fortement à dénoncer les agissements criminels des laboratoires pharmaceutiques, elle ne voulait pas impliquer son époux diplomate. Justin Quayle (Extraordinaire Raph Fiennes) d’un premier abord plutôt fade, ne se distrayant qu’avec ses plantes, va se transformer lors de cette enquête. Les souvenirs avec Tessa ressurgissent. À cette histoire d’amour romanesque se mêlera une intrigue politico-financière à nous couper le souffle. La mise en scène est très efficace Le réalisateur a mis autant de cœur à filmer les bidonvilles de Naïrobi que les favelas de Rio (Réalisateur de la Cité de Dieu) Même s’il a gommé le trop « british » du roman, il n’en reste pas moins une belle adaptation, une œuvre non trahie.

John Le Carré, lui-même dit que c’est « la première fois qu’un réalisateur fait un grand film inspiré d’un de ses livres ». Il a « choisi l’industrie pharmaceutique comme une métaphore de l’exploitation des pays en développement ». De plus « l’équipe du film a créé une ONG pendant le tournage, elle a survécu au film et porte son nom ».

Si certaines critiques reprochent au réalisateur son enthousiasme et son côté esthétisant, ce n’est pas un séjour touristique et si la dénonciation des multinationales pharmaceutiques vous semblent insuffisantes, vous pouvez toujours vous plonger dans la « Constance du Jardinier ». Meirelles a su habilement diriger ses acteurs et nous entraîner avec lui dans cette démonstration politique accompagnée de romanesque.

Jacqueline Bessin
Angleterre, 2005
2h05

Réalisation : Fernando Meirelles
Scénario : Jeffrey Caine d'après le roman de John Le Carré
Photographie : César Charlone
Musique : Alberto Iglesias
Interprètes : Ralph Fiennes, Rachel Weisz, Hubert Koundé, Danny Huston, Bill Nighy, Donald Sumpter, Gerard McSorley
Distribution : Mars Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques