Goshu, le violoncelliste




Une fable musicale pour tous, petits et grands !

Goshu joue du violoncelle à faire fuir humains et animaux. Lorsqu'il s'exerce à jouer la 6e symphonie de Beethoven, même l'illustre compositeur en grimace d'horreur alors qu'il est figé dans son cadre. Le chef de l'orchestre dans le quel joue Goshu est désespéré, la première de leur concert a lieu dans plusieurs jours et Goshu joue de la scie plutôt que du violoncelle...

Mais les animaux sont là et vont tout tenter pour aider Goshu... Le 1er sera le chat, mais ce ne sera pas une partie de plaisir pour lui; le 2e à venir lui tenir compagnie sera le coucou; puis viendra le tamuki (un chien qui ressemble à un bliareau), suivi de la souris et du souriceau. Grâce à la gentillesse, la patience, la rigueur et l'entrain des animaux, Goshu s'en sortira.

Isao Takahata est connu en France pour Le Tombeau des lucioles, films grave et quelque peu désespéré, ainsi que pour les séries de télévision Heidi, Bouba, Le Petit ourson. Goshu, la violoncelliste est un film rempli de tendresse et un hymne à la nature.

Michèle Glémain
Japon, 1981
1h03

Réalisation et scénario : Isao Takahata d'après une nouvelle de Kenji Miyawaka
Dessin et animation : Toshitugu Saida
Musique : Michio Mamiya
Distribution : Films du Paradoxe

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques