Three times




1966. Chen rencontre May juste avant que le jeune homme ne parte faire son service militaire. En
permission, Chen vient la voir, mais elle a quitté son travail et demeure introuvable…

1911. Le patron d’une plantation de thé et son fils veulent racheter le contrat d’une jeune courtisane. Comprenant que le fils a mis la jeune fille enceinte, M. Chang intervient pour hâter les négociations : la courtisane est désormais concubine du père…

2005. Epileptique, perdant progressivement son œil droit, Jing est chanteuse. Elle habite avec sa mère et sa grand-mère, et vit une aventure avec une femme, Micky. Zhen travaille dans une boutique de photos numériques et habite avec sa petite amie, Blue. Quand elle apprend que Zhen la trompe avec Jing, Blue est folle de rage…

Trois époques, trois histoires, 1966 (Le temps des amours), 1911 (Le temps de la liberté) et 2005 (Le temps de la jeunesse), incarnées par le même couple de comédiens. Ces trois histoires n'en font qu'une, celle d'une histoire d'amour, ou d'un conte sentimental, infinie.Un film enfin d'une beauté saisissante qui aurait dû figurer à la meilleure place du palmarès du dernier festival de Cannes.

Willy Durand
Taïwan, 2004
2h35

Réalisation : Hou Hsiao-hsien
Scénario : Chu Tien-wen
Photographie : Mark Lee Ping-bin
Interprètes : Shu Qi, Chang Chen, Mei Fang, Liao Su-jen, Di Mei, Chen Shih-shan, Lee Pei-hsuan
Distribution : Océan Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques