Koktebel




Un père et son fils traversent l'immensité des paysages russes de Moscou à la Crimée. Ils laissent derrière eux un passé douloureux et se rendent à Koktebel au bord de la mer Noire pour prendre un nouveau départ. Ils sont sans un sou et le voyage s'invente au fil des rencontres. Le père, ingénieur, raconte à son fils le secret des choses mais ce qui captivent plus particulièrement l'enfant ce sont les récits sur le vol des albatros. Mais le voyage s'arrête lorsque le père tombe amoureux...

Comme plusieurs films russes (Le Retour de Zviaguintsev ou encore Père, fils de Sokourov) Koktebel interroge les relations entre un père et son fils dans la Russie d'aujourd'hui. Un enfant curieux de savoir face à un père qui n'a plus le goût de transmettre, qui ne semble plus en voir la nécessité. Portrait de deux générations qui ne savent plus comment dialoguer dans une Russie qui n'offre plus aucun repère. Un espace immense où les routes sont rares. Des adultes désenchantés face à une jeunesse qui a besoin de comprendre et de se construire. Koktebel est un film où les dialogues sont rares mais les émotions intenses.

Willy Durand
Russie, 2003
1h45

Réalisation et scénario : Boris Khlebnikov, Alexeï Popogrebsky
Photographie : Sandor Berkesi
Interprètes : Gleb Puskepalis, Igor Chernevich, Vladimir Koutcherenko, Agrippina Steklova, Alexandre Ilyine, Evgueni Syty
Distribution : Celluloid Dreams

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques