Gadjo dilo


Stéphane, un jeune français, parcourt la plaine Valaque (Roumanie), à la recherche d'une chanteuse inconnue. Ses seules références : un nom, Nora Luca, et une cassette que son père a écoutée dans les derniers instants de sa vie.

Lors de ses pérégrinations, il est hébergé un soir par Izidor, vieux Tzigane artiste du violon et du goulot, qui, après une période de méfiance, le lance et le guide dans le village gitan. Stéphane se débrouille comme il peut, malgré la barrière de la langue. La rencontre avec la belle et explosive Sabina l'introduit complètement dans la société tzigane et donne un sens à sa vie.

"Je veux montrer que la réalité des Tsiganes est plus riche, plus complexe que l'image qu'on en a." (Tony Gatlif)

Avec Stéphane, nous plongeons dans la culture tsigane d'un village roumain. Mais, peu importe le lieu, nous sommes entraînés dans la vie d'une micro-société accueillante à condition de dépasser la méfiance réciproque et d'accepter les défis ; solidaire, mais dans le cadre de règles claniques très précises ; exubérante, mais dont les débordements ne sont pas toujours faciles à comprendre ; acceptée, mais dont le moindre écart peut déclencher toutes les violences.

En même temps que Stéphane, nous pénétrons cette société pauvre, certes, mais qui vit pleinement ses peines et ses joies, ses colères et ses amours. Tandis que Sabina entraîne Stéphane dans un amour toujours plus sensuel et profond, Gatlif conduit le spectateur dans les détours d'un société tsigane, au rythme des musiques traditionnelles et ouvertes qu'il a lui-même composées.
France, 1997
1h40

Réalisation, scénario et musique : Tony Gatlif
Photographie : Eric Guichard
Interprètes : Romain Duris, Rona Hartner, Izidor Serban, Ovidiu Balan
Distribution : Océan Films
Dossier - abc-lefrance.com
Fiche de l'ACID - lacid.org
Site consacré à T. Gatlif - tonygatlif.free.fr
Site de Rona Hartner

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques