Les Herbes folles


Marguerite n'avait pas prévu qu'on lui volerait son sac à la sortie du magasin. Encore moins que le voleur jetterait le contenu dans un parking. Quant à Georges, s'il avait pu se douter, il ne se serait pas baissé pour le ramasser...

Au départ c'est une histoire très banale sauf que Georges Palet est un aventurier de l'imaginaire qui vit dans un monde qui est celui du roman.

Alain Resnais construit une comédie rythmée par huit phases qui correspondent à des règles de pilotage (Marguerite, Sabine Azéma, est dentiste et pilote amateur), une histoire d'amour possible dont les protagonistes agissent de manière irrationnelle, "comme ces graines qui profitent d’une fente dans l’asphalte en ville ou dans un mur de pierre à la campagne pour pousser là où on ne les attend pas." (Alain Resnais)

Ce qui a retenu tout particulièrement l'attention d'Alain Resnais dans le roman, ce sont les dialogues auxquels il est resté fidèle. Mais c'est l'ensemble de l'oeuvre de l'écrivain qui a inspiré le film, ses comédiens et même l'équipe technique. "Lorsqu'on a un guide comme Gailly, il suffit de se laisser porter." (Alain Resnais)
France, 2008
1h45

Réalisation : Alain Resnais
Scénario : Alex Reval, Laurent Herbiet, Alain Resnais d'après L'Incident de Christian Gailly
Photographie : Eric Gautier
Musique : Mark Snow
Interprètes : André Dussollier, Sabine Azéma, Emmanuelle Devos, Anne Consigny, Mathieu Amalric, Michel Vuillermoz, Roger Pierre, Sara Forestier, Nicolas Duvauchelle
Distribution : StudioCanal

Prix exceptionnel du Festival de Cannes 2009
Critique - critikat.com
Critique - lemonde.fr
Critique - lesinrocks.com
Critiques - lequotidienducinema.com
Dossier - commeaucinema.com
Site du film

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques