Je ne suis pas là pour être aimé




Chez les Delsart, on est huissier de père en fils et on ne le choisit pas.
Jean-Claude, la cinquantaine fatiguée, exerce son métier entre une secrétaire accompagnée de son chien et son propre fils, plus attiré par les plantes vertes que par les décisions de justice.

Le dimanche, il rend visite à son père, un vieil homme acariâtre, pour des parties de Monopoly qui se finissent mal. Dans l’immeuble en face de son étude, un cours de tango. Un jour, Jean-Claude en franchit le seuil…
Avec son premier long-métrage, Le Bleu des villes, Stéphane Brizé s’était déjà intéressé à un autre métier ingrat, celui des contractuelles. Il filmait aussi, avec sensibilité et justesse, les illusions enfouies, les rêves et les échecs, la fuite du temps. Il choisit ici le tango « pour sa mélancolie qui fait écho à celle du personnage principal ».
Un film plein d’humour et de charme, des personnages très attachants, une véritable réussite.

Josette Luciani
France, 2005
1h30

Réalisation : Stéphane Brizé
Scénario : Stéphane Brizé et Juliette Sales
Interprètes : Patrick Chesnais, Anne Consigny, Georges Wilson
Distribution : Rezo Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques